Rencontre vraie
                                                            Rencontre vraie                                                                                                                                              

La vie n'abandonne personne

La vie n'abandonne rien. La vie n'abandonne personne. Ce qui peut faire mal, cela qui crée en nous un conflit, un refus, c'est cela même qui est à donner à la vie.

Donnez votre ennui, indécision, drame, doute, confusion, tension. 
Donnez tout, dites le, avouez ne pas savoir et être prêt à recevoir, à tout connaître.
La vie crée tout. La vie est à l'origine du tout. Elle est le remède. Elle ne juge aucunement. L'absolu est permission. Le relatif est fait de la matière originelle, l'absolu.
En réalité on ne lâche rien, on donne à l'infinie vie ce plein qui nous gache la vie. Donnez lui ce qui angoisse, gêne, empêche d'avancer. Donnez vraiment. Ne reprenez rien.
Marcher ainsi, c'est marcher dans la vie. Marcher dans l'amour. La marche va de l'avant et elle demande de se laisser être. La marche est mouvement. Un pied après l'autre, la vie au coeur du vide. En soi, nous sommes la vie de l'instant en équilibre.
C'est cet espace, cet entre deux pas, où l'enfant chute et se lève puis assimile le déséquilibre. Lorsqu'il apprend à marcher. Il se fait confiance. La vie le porte. La vie est l'équilibre. 
Comment cela se fait il ? Pour qu'il progresse si vite ? Il ne pense pas. Il se laisse être. Il se laisse agir. Aussitôt pensé et l'on chute. La pensée arrive toujours après coup. Elle raconte son commentaire, blabla connu, du vieux défrêchi. Ce radotage perturbe la marche. Il détourne l'attention. Le GPS est toujours là. Pour nous rediriger.
S'abandonner à la vie, c'est s'aimer profondément. La vie, c'est nous. La vie n'est rien d'autre que ce fluide indescriptible, irrésistible qui nous anime, nous donne envie d'aimer. Aimer être, Être tel que nous sommes. Comme la vie le désire. S'abandonner à son délicieux projet pour nous. 
Il en Est de l'amour comme un miel de confiance. Je ne sais pas pourquoi cela fait cela en moi. Je ne sais pas comment cela agit en moi. Je ne sais rien et j'aime terriblement ça. Je me souviens que je suis la vie et la vie est aux commandes d'innombrables galaxies, la vie m'offre ce souffle tendre et aimant, ce produit de l'infini cosmos en moi.
Marche. Marche dans la joie. Toujours en mouvement.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Samira SOFI Psychologue spirituelle